Les métiers d’autrefois

Accueil huile Sabotier moisson ferme Bourrelier

1) Préparer le bois

Pour faire les sabots, on prenait du noyer ou du bouleau, parfois d’autres bois blancs comme le frêne.
Le noyer était le plus souvent utilisé pour sa solidité.
Le bois devait sécher dehors pendant un an avant qu’on en fasse des sabots.

Pour préparer le morceau de bois (la bûche), on enlève l’écorce avec une hache puis avec un “arciau” (hache plus petite). Il taille en gros la forme du sabot en suivant un gabarit (le gabarit est différent pour le pied droit et le pied gauche).

Suite...