Les métiers d’autrefois

Accueil huile Sabotier moisson ferme Bourrelier

Autrefois pour labourer les champs, il fallait deux chevaux et une charrue.
M. H. avait deux juments : Sultane et Docile. L’une d’elle avait donné naissance à deux pouliches jumelles ; leur mère n’avait pas assez de lait : les pouliches buvaient du lait avec du sucre en plus du lait de leur mère.
Les paysans semaient les grains à la main pour ensemencer les champs.

Dans les fermes, on élevait des lapins, des poules et des poussins, des canards, des oies, des dindes, des pintades et des dindons.
Les fermiers avaient 10 à 15 vaches et les grandes fermes en avaient 20 à 25.
Les fermières trayaient les vaches à la main.

Suite...